Senjô Gakuen


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Il n'y a rien d'autre d'amusant pour que tu ries devant moi. » [Pv Yüsuke]

Aller en bas 
AuteurMessage
Misaki Toshio

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 26
Date d'inscription : 13/04/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: « Il n'y a rien d'autre d'amusant pour que tu ries devant moi. » [Pv Yüsuke]   Dim 19 Avr - 18:33

12h30, l'heure du déjeuner. Sourire sur le bout des lèvres, Misaki s'empressa de préparer le repas de ce midi qu'il n'allait pas manger tout seul. Et oui, depuis récemment il avait appris qu'il partagerai sa chambre avec un dénommé Yüsuke qui n'était autre un bon ami d'enfance du jeune nippon. Il était content de pouvoir être en bonne compagnie, c'était toujours mieux que de se retrouver seul surtout qu'il savait parfaitement que son ami avait toujours besoin de sa présence auprès de lui. Et bien il serait servi là. Toutes les nuits à côté de son "gros doudou" comme il l'appelait. Ahhh ce que c'est beau l'amitié quand même, un merveilleux cadeau.
Seulement ce matin, le jeune homme n'était pas dans l'appartement avec Misaki. D'ailleurs il lui avait dit la nuit dernière qu'il se lèverait certainement plus tôt afin de faire quelques courses à droit et à gauche. Enfin, ce n'était pas dans le tempérament de Yüsuke d'agir comme ça, mais Misaki savait bien qu'il aimait souvent prendre l'air. En même temps, c'est bien compréhensif et il ne lui en voulait pas le moins du monde.

Mais revenons à maintenant. Misaki prépara tout de même un plat pour son compagnon en espérant qu'il revienne d'ici peu de temps. Seulement plus les minutes passèrent, et aucun signe de vie ne se proclama. Misaki finit par entendre son portable vibrer sur la table de la salle à manger. Il s'empressa de regarder qui lui envoyait un sms à cette heure, tout en croisant les doigts pour que ce soit Yüsuke.

Il cliqua sur le bouton du milieu et ouvrit le texto, c'était bien son compagnon de chambre qui venait de lui envoyer un sms en lui disant qu'il ne reviendrait pas ce midi et que donc ça ne servait à rien de préparer à manger pour lui.


« Bon tant pis, il le mangera ce soir... »

Il reposa son téléphone sur le rebord de la table et mit l'assiette de Yüsuke dans le réfrigérateur. Une fois fait, il prit la sienne et se dirigea vers une chaise afin de s'y installer. Il se mit à manger tranquillement, bien qu'il s'inquiétait quand même pour l'autre nippon. Et si il lui arrivait quelque chose et qu'il n'était pas prévenu ? Comment ferait il pour venir le chercher ?

*Rahhhhh j'aime pas quand il fait ça...*

Le portable du nippon sonna une deuxième fois ce qui le fit sursauter. Il hésita à regarder puis finalement il lut avec attention. C'était encore Yüsuke qui lui proposait de venir le rejoindre faire un bowling après qu'il eut terminé de manger. Misaki souri intérieurement puis il répondit de suite au texto de son ami en disant qu'il acceptait volontiers.

Mais d'abord, il fallait qu'il termine en vitesse son repas. Il ne lui restait plus grand chose à manger c'est pourquoi il se dépêcha puis, une fois finie, il mit son assiette et les couverts dans le lave-vaisselle.
Il se rinça les mains dans l'évier et se prépara rapidement au niveau de sa coiffure qu'il rajusta correctement.


Tenue:

Spoiler:
 

Il enfila sa chemise blanche par dessus son débardeur, attrapa les clés qu'il avait posé près de l'entrée sur un petit meuble puis il se sauva rapidement.
Il courut à travers les escaliers et partit tel un voleur. Il poussa la grille du lycée et se retrouva dans le monde extérieur. Le temps était assez rayonnant, et il valait mieux que ça ne change pas.

Misaki prit son téléphone entre les doigts afin de relire le message que lui avait envoyé Yüsuke quelques temps auparavant car il voulait être sûr de l'endroit où si trouvait son ami. Bah oui, c'est mieux de savoir plutôt que d'être comme un gros paumé de la vie à chercher son chemin.

Il nota dans un coin de sa tête l'adresse qui était indiquée sur le texto puis il continua sa route, ne faisant pas attention aux passants qui le regardaient d'un air admiratif. La tenue du nippon n'avait rien d'excentrique, mais les gens continuent encore et toujours à le confondre avec une fille... De toute façon, maintenant les remarques il n'en a presque plus rien à faire. Il a tellement souffert autrefois qu'il ne veut plus se sentir rabaisser face aux autres même si son caractère le rend très sensible.

Au bout d'une quinzaine de minutes de marche, il trouva enfin le lieu dit. L'entrée semblait bien chaleureuse de l'extérieur. Misaki s'avança et il ouvrit la porte qui menait directement dans l'entrée et où plus d'une vingtaine de pistes se tenaient.
Le nippon semblait ébloui par cet endroit. Il n'allait pas souvent dans ce genre d'endroit, ne me demandez pas pourquoi.
Il regarda à droite et à gauche, puis marcha vers la caisse où une jeune femme faisait payer les personnes qui souhaitaient jouer. Et au moment où Misaki releva la tête, il aperçu enfin Yüsuke.
Il accourut à ses côtés tout en souriant.


« YÜSUKEEEE ! »

Il l'appela simplement par son prénom en criant presque. Quelques gens se retournèrent pour savoir qui venait d'hurler et quand ils s'aperçurent que c'était Misaki, aucun d'eux ne ronchonna et ils retournèrent à leurs occupations.

« Tu sais bien que je n'aime pas quand tu te ballades comme ça à Pétaouchnok... Fais attention hein. »

On aurait pu croire que c'était une mère qui parlait à son enfant. C'était marrant mais Misaki ne voulait pas ou plutôt il ne voulait plus être considéré comme telle.

« Tu as déjà payé ou alors il faut qu'on aille demandé ? »

Misaki préférait poser la question. Il s'attendait certainement déjà à la réponse mais autant être sûr. La salle de bowling commençait petit à petit à se remplir, les gens semblaient bien s'amuser sur les pistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shadow-of-leila.skyblog.com
Yüsuke Marumo

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 17/04/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
20/100  (20/100)
Relations:

MessageSujet: Re: « Il n'y a rien d'autre d'amusant pour que tu ries devant moi. » [Pv Yüsuke]   Dim 19 Avr - 20:34

    C'était paisible, les midis, bien qu'assez ennuyant. Les gens se ruent tous aux restaurants en croisant les doigts pour qu'ils ne soient pas complets. Yüsuke parcourait les rues, l'air frais le faisant frissonner tandis que son regard suivait les dales qui couvraient le sol. Un soupire lui échappa, le faisant relever les yeux légèrement, juste pour appercevoir les genoux d'un passant et l'éviter de justesse. Le nippon se retourna brièvement, croisant le regard de la passante qui le regarda bizarrement. Il haussa un sourcil, secouant ensuite légèrement la tête pour penser à autre chose. Les adultes sont vraiment trop compliqués, Yüsuke est sûrement le dernier à ne pas vouloir grandir. Celui-ci réajusta sa visière noire, toisant du regard un stupide chien qui faillit se frotter à lui. Ce n'est pas qu'il déteste les chiens, c'est qu'il n'a pas l'habitude de voir de tels animaux tous seuls et aussi sales. Son portable vibra, le faisant sourire car celui-ci le chatouillait dans sa poche. Il sortit ce dernier de la poche de son slim noir, parcourant vivement des yeux la réponse de son amis Misaki sur son invitation au bowling. En fait, il n'y était pas encore, il y avait juste pensé. Il se pressa bientôt, arrivant à l'entrée du bâtiment pour ensuite y pénétrer en silence. Le blond parcoura la salle du regard, plutôt étonné par le monde déjà présent. Il pinça les lèvres puis s'appuya contre un meuble mystérieux, guettant l'arrivée de Misaki avec impatience. L'adolescent ne tenait presque plus en place.

    Plusieurs personnes dévisagèrent, de profil, Yüsuke, qui n'y prit même pas attention. Il tourna un bref instant les yeux de côté, les rabaissant vers le sol ensuite. Un long soupire s'échappa de ses lèvres, Misaki se faisait désirer ... lorsqu'il entendit hurler son prénom, il releva subitement les yeux, un large sourire naissant sur ses lèvres rosies par la chaleur de l'endroit. Tandis qu'il le sermonna sur le fait qu'il se promenais seul, Yüsuke avait eu le temps de baisser les yeux pour ne pas avoir a le regarder dans les yeux. Même s'il le conaissait meixu que personne, il n'avait toujours pas assez confiance en lui pour regarder son ami dans les yeux. Je relevai vivement les yeux. Payer ? Il n'y avait même pas penser ... et puis, comment demander à haute voix quelque chose lorsqu'on est muet ? Yüsuke secoua négativement la tête, tournant ensuite celle-ci vers le comptoir. Les lèvres faiblement entrouvertes, son regard porté sur deux mômes qui s'impatientaient à jouer, un faible sourire naquit sur ses lèvres à la vue des deux frères. Le blond baissa vivement la tête, cachant son visage derrière ses cheveux blonds pour regarder brièvement sa visière noire. Pourquoi cela lui était tombé dessus ? L'adolescent se décolla bientôt du meuble ou il s'était appuyé tout à l'heure et se blottit contre Misaki, le visage enfouit dans son haut. Les mains doucement accrochées au vêtement, l'envie de pleurer le reprit soudain et cela attira le regard de quelques femmes, attendries sûrement par son geste. Les yeux clos, il mordilla sa lèvre inférieur, s'empêchant de verser une seule larme dans un lieu public. De toute façon, Yüsuke était plus ou moins caché contre Misaki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misaki Toshio

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 26
Date d'inscription : 13/04/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: « Il n'y a rien d'autre d'amusant pour que tu ries devant moi. » [Pv Yüsuke]   Dim 19 Avr - 21:02

Il regarda son ami hocher vivement la tête de gauche à droite, la réponse était donc clairement un "non". Bon, Misaki s'occuperait d'aller payer rapidement les billets pour les deux jeunes gens avant qu'il n'y ait trop de monde au comptoir.

*Ahhhhh, j'vais m'y coller*

Au moment même où le nippon désirait s'absenter un instant pour faire ce qu'il devait faire, Yüsuke ne lui laissa pas le temps de faire quoi que ce soit. Il s'agrippait à lui, déposant sa tête contre le torse du jeune homme. Sur le coup, Misaki se sentit bizarre, il ne savait jamais vraiment comment réconforter les autres. Tout ce qu'il fit, c'est de déposer l'une de ses mains sur le haut du cuir chevelu du jeune adolescent qui s'était jeté dans ses bras. Il ne voulait pas le voir de nouveau pleurer, ce qu'il souhaitait, c'était de le voir sourire et rigoler. Alors la meilleure chose à faire était d'oublier tout les soucis et de s'amuser un peu non ? Surtout qu'entre amis on ne peut que se sentir bien, surtout quand on est bien accompagné.

« Yüsuke... » murmura-t-il.

Misaki le regarda avec tendresse, lui caressant le dos pour qu'il se sente plus à l'aise. C'était dur de ne pas pouvoir l'entendre parler, mais les efforts arrivent toujours à quelque chose alors notre nippon ne s'inquiétait pas.

« Viens avec moi, je vais acheté nos deux billets. »

Toujours coller contre le corps frêle de son ami, ils partirent vers l'acceuil afin de prendre les places pour avoir une piste rien qu'à eux deux. Misaki passa sa commande à la jeune femme et elle leur donna les choses nécessaires. Ils déposèrent leurs chaussures dans un bac et les échangèrent avec des chaussures de bowling en prenant soin de prendre la bonne pointure bien évidemment.
C'était plutôt comique de voir les grands pieds que ça leur faisait. D'ailleurs, Misaki ne put s'empêcher de rigoler en voyant les pieds de clown qu'il avait, mais bon... passons.

Le jeune nippon commença à se diriger vers la piste qui leur était destinée. Les deux noms des jeunes garçons s'affichèrent sur l'écran, c'était à Yüsuke de jouer le premier. Cela faisait depuis longtemps que Misaki n'avait pas joué au bowling alors il craignait toujours d'envoyer la balle sur quelqu'un ou même de déraper sur le bord de la piste tellement c'était glissant. Mais mieux valait pour lui de ne pas mal appréhender les choses avant d'avoir lancé la boule... Ça ne ferait qu'empirer son stresse qui lui montait au cerveau.

Sur la table devant eux se dressait une petite carte des différentes boissons à consommer. Contrairement aux bars, il n'y avait rien à craindre ici et n'importe qui à le droit de demander de l'alcool. Misaki s'empara du morceau de carton et il lut chaque ligne à la recherche de celle qui lui plairait le plus.


« SMIIIIIRNOFF ! »

On aurait dit un grand gamin qui semblait épanoui de voir que l'une de ses boissons favorites était écrite sur une planche en carton. Alala, sacré Misaki.
Il tendit la carte à son ami, lui montrant si quelque chose l'intéressait parmi toutes les choses à boire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shadow-of-leila.skyblog.com
Yüsuke Marumo

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 17/04/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
20/100  (20/100)
Relations:

MessageSujet: Re: « Il n'y a rien d'autre d'amusant pour que tu ries devant moi. » [Pv Yüsuke]   Dim 19 Avr - 22:03

    Un frisson lui parcoura l'échine lorsqu'une main s'abattit tendrement sur son crâne. Yüsuke avait toujours adoré qu'on joue dans ses cheveux, d'ailleurs, son frère le faisait pour l'endormir ou même le consoler. Le blond se raidit lorsque Misaki murmura son prénom. Cela lui faisait bizarre de l'entendre parler de cette voix, c'était rassurant pour l'adolescent de savoir qu'il lui prettait attention. Yüsuke ne broncha pas et suivit son ami à la caisse, redressant péniblement l'échine pour au moins arriver à voir par dessus le comptoir. Il était grand celui-là, cela mit un peu de baume au coeur du blond qui parvint à sourire, déposant ses mains sur le mobilier, presque plus grand que lui. Il enfila bientôt la paire de chaussures de clown pour pouvoir jouer sur les pistes. Quelles chaussures tout de même, d'ailleurs, cela faisait rire Misaki. Un faible sourire naquit sur les lèvres du blond. Celui-ci suivit son ami jusqu'à la piste qui leur était réservée, regardant un bref instant l'écran qui attira son attention.

    Yüsuke n'était même pas sûr de savoir encore jouer au bowling, pourquoi était-ce lui qui jouait le premier ? Il s'installa sur l'un des sièges jonchant près de la table, resserrant ses lacets pour espérer ne pas perdre les chaussures colorées et plutôt moches. Yüsuke se saisit lorsque Misaki s'écria subitement, le blond releva les yeux vers le dit gamin, un sourire aux lèvres. A cet instant là, il était pire que Yüsuke, niveau gaminerie. Y aurait-il des bonbons et friandises en tout genre sur la carte ? Ainsi, il pourrait faire la même tête que son ami. Il parcoura le bout de carton des yeux, relaçant sa deuxième chaussure sans même regarder ce qu'il faisait, terminant sa boucle pour montrer bientôt du doigt la boisson qu'il désirait ; un simple coca. Ses yeux noisettes parcourèrent la piste des yeux, comptant ensuite nonchalament les quilles en son bout, sans même se douter qu'il y en avait 10. Lorsqu'il se releva, il faillit tomber, se trébuchant à l'un des tapis qui jonchait au sol. Il se retint de rire de près, se dirigeant vers les boules colorées pour en choisir une pas trop lourde, étant donné que la force était le point faible de Yüsuke.

    Lorsqu'il l'eut trouvé, il s'appreta à lancer, vérifiant qu'il n'y ait pas de tapis auquel se trébucher de nouveau. Lorsqu'il s'élança pour lancer la boule de bowling, il glissa, se retrouva fesses aux sol et la balle, elle, roulait à une allure très lente. Yüsuke éclata de rire, celui-ci attirant l'attention de plusieurs personnes intriguées. Pliés en deux en sol, la boule finit par atteindre le fond de la piste, faisant tomber environ cinq quilles. Les larmes aux yeux, le blond se releva, frotta brièvement ses fesses douloureuses et se tourna vers son ami, un large sourire aux lèvres. Yüsuke vérifia si rien n'avait été perdu et reprit sa boule colorée lorsqu'elle revint dans le "distributeur". Il relança celle-ci, prenant garde à ne pas glisser et celle fois, il n'en ratta qu'une. Domage, il y était presque. Toujours amusé par la scène précédente, il retourna s'assoir sur la chaise de tout à l'heure, regardant l'écran des points avec les yeux pétillants de joie et de malice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misaki Toshio

avatar

Nombre de messages : 67
Age : 26
Date d'inscription : 13/04/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
100/100  (100/100)
Relations:

MessageSujet: Re: « Il n'y a rien d'autre d'amusant pour que tu ries devant moi. » [Pv Yüsuke]   Lun 20 Avr - 12:59

Son compagnon, qui depuis un temps incalculable essayait de mettre ses chaussures ou plutôt ses lacets, fixa la carte que lui tendait Misaki sous les yeux et il choisit enfin. Ce sera donc un coca pour lui.
Le jeune nippon reposa donc la fiche des boissons sur la table en la remettant bien à sa place, puis il appela un serveur au loin qui s'apprêtait à arriver à leur piste.
L'homme au plateau vint rapidement puis il demanda ce que désirait les deux jeunes nippons. L'androgyne lui répondit ce qu'ils désiraient boire et le serveur nota tout ça sur un calepin. Au moment où il s'apprêtait à partir, Yüsuke fit une chute assez phénoménale sous les yeux des deux hommes. Enfin il avait trébuché mais quand même ! C'était vachement dangereux leurs tapis qui étaient par terre et qui se trouvaient un peu partout sur le sol. Misaki se leva d'un bon afin de savoir si son ami ne s'était pas fait du mal mais ça n'en avait pas l'air... Au contraire il semblait rigoler de sa propre bêtise, Misaki fut rassuré.


« Regarde où tu mets tes pieds hein. »

Puis il rigola lui aussi. Et comme le dit si bien la citation: "mieux vaut en rire qu'en pleurer". Son compagnon lança la première boule et... par accident, Yüsuke se retrouva le fessier par terre et Misaki explosa de rire. Ils allaient former un beau duo tout les deux, il le sentait bien. Il se précipita quand même vers son ami afin de l’aider à se relever mais celui-ci avait l’air de bien rigoler tout comme notre nippon. Misaki regarda la longue piste et constata que la moitié des quilles était quand même tombée ! Il s’en tirait plutôt bien le Yüsuke. L’androgyne fit de grands yeux, il allait certainement faire une gouttière dès le premier tour. Mais il restait encore un coup pour le jeune adolescent… Peut être allait il les faire toutes tomber cette fois si. Misaki partit se rasseoir, restant attentif aux gestes que faisaient son ami, il devait quand même en prendre de la graine. Il se pencha légèrement sur le côté afin de bien voir où s’élançait la boule et… toutes les quilles tombèrent sauf une. Misaki en resta presque bouche bée.

« Tu es fort Yüsuke… Je ne sais pas comment tu fais là… oo’ »

Ça allait être bientôt au tour du nippon d’atteindre la piste pour marquer le plus de points possibles. Il attendit donc que son ami vienne s’asseoir sur le siège près de lui, puis il se mit debout et se dirigea vers cette grande machine d’où une dizaine de boules étaient rassemblées. Différents poids, différents couleurs… Misaki ne savait pas quoi choisir. Il opta pour l’une d’entre elles qui n’était ni trop lourde, ni trop légère et il se prépara sur le devant de la piste. Il fixa longuement les dix quilles qui se situaient à plusieurs mètres puis il finit par la lancer droit devant lui… Etrangement son cœur s’accéléra et il retint son souffle… la boule arrive dans la gouttière.

« OHHHHHH NON !! »

Il fit la moue, l’air mécontent. Bon, il est vrai que Misaki n’aime pas spécialement perdre bêtement, mais il allait finir par se rattraper. Il regarda son compagnon qui n’était pas très loin de lui avec des yeux tout tristounets. Puis Misaki reprit une autre boule. Il ne prit pas la peine de se concentrer, tout ce qu’il fit c’est lancer l’objet qu’il avait entre ses doigts. Le nippon n’attendit même pas que la boule ait atteint son but qu’il se retourna aussitôt pour revenir à sa place car il savait qu’il allait encore faire une gouttière mais… ce n’en fut pas le cas. Misaki venait juste de faire un strike mais il n’avait pas l’air de l’avoir bien remarqué…
Il leva son regard vers le grand écran et constata avec stupeur que son score n’était pas inscrit pour le deuxième coup. Ne comprenant pas, il commença à protester et à lancer des injures incessantes.


« Tu m’expliques c’est quoi le bug là ?! Pourquoi j’ai pas mon score ! Si c’est comme ça je vais aller protester à l’acceuil. »

Déjà d’une, son ami aurait du mal à lui répondre et ensuite, Misaki ne savait pas que quand on faisait un strike, il fallait attendre le prochain tour pour que la machine comptabilise les points avec les autres coups que venait de jouer le joueur… Et oui, l’androgyne n’était pas très renseigné au niveau des règles du bowling. Mais on lui pardonne ses maladresses.
Le serveur revint enfin avec les boissons dans un plateau bien tenu. Il souri aux deux jeunes adolescents et posa le tout sur la table avec le ticket de caisse par la même occasion. Misaki paya directement et le serveur se retira de suite. Assoiffé, le nippon porta à ses lèvres le verre qu’il convoitait tant. Il but lentement quelque gorgée de sa vodka puis reposa le verre. Il fit un signe à Yüsuke comme quoi son coca était bien arrivé. Lui aussi devait certainement avoir soif surtout qu’il faisait une chaleur à en crever à cause du monde qui commençait à s’aventurer ici et en raison de toutes les lumières qui chauffaient considérablement la salle plutôt qu’elles ne l’éclairaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shadow-of-leila.skyblog.com
Yüsuke Marumo

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 17/04/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
20/100  (20/100)
Relations:

MessageSujet: Re: « Il n'y a rien d'autre d'amusant pour que tu ries devant moi. » [Pv Yüsuke]   Mer 22 Avr - 23:22

    Comment il fait ? Sûrement un coup de chance, bien que ce ne soit plutôt rare avec Yüsuke. C'est un grand maladroit quand il veut - et même quand il ne veut pas. La preuve avec sa chute en lançant sa boule de bowling. Misaki se leva bientôt pour rejoindre la piste, cherchant après une boule sans vraiment sembler presser. Le blond passa sa main dans ses cheveux en bataille, dégageant maladroitement sa visière pour la regarder tomber et s'écraser au sol. Le jeune homme haussa un sourcil, se baissa pour rattraper son "morceau" de casquette, le replaçant dans ses cheveux mêlés de gel. Lorsqu'il leut remis en place sa visière, il releva les yeux vers son ami et colocataire, suivant ensuite des yeux la boule qu'il venait de lancer. Pas de chance, dans la gouttière ! Il passa de nouveau ma main dans mes cheveux, pensant rapidement à ne pas bouger sa visière de place. Le blond croisa le regard de Misaki, détournant immédiatement les yeux ensuite, préférant s'attarder sur la deuxième boule qu'il s'appreta à lancer. Yüsuke se pencha lentement sur son siège, les quilles tombèrent toutes. Waah ! Quelle chance ! L'adolescent avait les yeux écarquillés de surprise et de joie, Misaki n'avait pas semblé remarquer le strike qu'il venait de faire. Le presque muet fronça légèrement les sourcils, plissant les yeux alors qu'un rictus étrange apparut sur ses lèvres. Il détestait les injures, surtout lorsque c'était injuste. Enfin, c'était juste que Misaki ne connaissait sûrement pas trop le bowling. Celui-ci se tut enfin, au plus grand soulagement du jeune homme, qui regarda son colocataire payer sans rien dire. Il aurait un peu de mal à dire quelque chose m'enfin, on peut toujours espérer ...

    Yüsuke se leva bientôt de sa chaise, s'approchant des boules colorées pour choisir la même que tout à l'heure. Par chance, il ne glissa pas cette fois et lança la boule peut-être trop en l'air. Elle martela violemment le sol, roulant ensuite jusqu'aux quilles pour n'en faire tomber qu'une seule. Le blond croisa les bras contre son torse, fit la moue et retourna s'assoir. Mauvais perdant ? Pas vraiment ... peut-être un peu. C'est juste que sa maladresse le faisait rarement gagner quelque chose. En entendant sa boule revenir, l'adolescent se releva, décroisa les bras et relança la boule pour retourner s'assoir s'en même regarder ou allait son lancé. Il n'en restait toujours qu'une sur la piste, à la fin de son tour. Il partit vers Misaki, s'installant nonchalament sur ses jambes pour saisir son verre de coca, zieutant eu passage le verre de son colocataire. Mmh ? Bizarre ce qu'il buvait. En avalant plusieurs gorgées de son coca frais, ses yeux parcouraient les autres joueurs, sur les multiples pistes. Surtout des vieux ou des familles avec des enfants qui courent partout. En reposant son verre, Yüsuke soupira, se tournant de moitier pour voir Misaki et peut-être sa réaction. C'est pas tous les jours qu'un beau gamin vient s'assoir sur vos genoux ... quoique, Yüsuke ne pouvait pas plaire à tout le monde non plus. Il tira la langue à son colocataire, un large sourire aux lèvres pour ensuite glisser à côter de ses jambes, s'installant dans le siège à côté de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Il n'y a rien d'autre d'amusant pour que tu ries devant moi. » [Pv Yüsuke]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Il n'y a rien d'autre d'amusant pour que tu ries devant moi. » [Pv Yüsuke]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On vise l'Or et rien d'autre !
» Ce n'est rien d'autre qu'un mauvais cauchemar ... (20.06 - 10h35)
» Top 10 de vos films préférés !
» BLACK JACK ◮ Mais, c’est pas un vrai suicide, soit tranquille c’est probablement rien d’autre qu’un appel à l’aide.
» Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre.Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde... [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senjô Gakuen :: | TOKYO TOWN | :: « Divertissements » :: Bowling-
Sauter vers: