Senjô Gakuen


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ma petite bouille de douceur ! { PV ; Kotaro A. }

Aller en bas 
AuteurMessage
keishirô asano

keishirô asano

Nombre de messages : 331
Age : 27

Classe & Club : 3-A ; Kendô
Nationalité : Japonais.
Sexualité : Bie
Situation : Oh, Natsu-chan~ Daisuki !
Autre chose? : Leçon One, the franch kiss. Il a free, il a tout compris :3.
Date d'inscription : 29/03/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
25/100  (25/100)
Relations:

MessageSujet: Ma petite bouille de douceur ! { PV ; Kotaro A. }   Dim 26 Avr - 1:53

    Ah, quelle belle journée de Juin ! Rien de tel pour aller réserver une chambre dans un lycée ! Combien de fois n'avez vous jamais fait ça ? Tout votre vie, je le sais parfaitement bien ! C'est une chose que l'on fait tout les jours & surtout quand cela vous en prend l'envie. Même soudaine.. Ah, que oui, j'aime mon ironie, pas vous ? On recommence, parce que cela ne s'est pas vraiment déroulé ainsi.. Elle vous sera contée EXCLUSIVEMENT par Keishirô lui-même.. Attention vos yeux, ça va chauffer - c'est chaud, ça brule, c'est chaud-chaud, ça brule (hum, on s'en fou, je sais, je rajoute des lignes xD).

    « Je me baladais seul, dans une ville déserte, dans un monde vide de peuple ou.. Aaah, nan, ça c'est le film d'hier. Enfin bref, je récapitule ; Il faisait sombre & j'étais là, dans cette rue noire & silencieuse. D'ailleurs, un silence trop silencieux, mais comme l'avait dit ma grand tante Gertrude de Bertrangère ; un silence bruyant n'est pas un silence. Enfin, rebref. J'étais donc seul & je me dirigeait péniblement vers l'endroit que l'on appelle tous communément : SENJÔ GAKUEN. C'est cool non ? Et attend, c'est pas tout ! Quand j'y suis rentré, je me suis dirigé vers l'endroit que l'on appelle tous communé..mi-ne-..ment, euh ? Bref, les DORTOIRS DES GARÇONS ! & puis, en entrant dans ma chambre, je trouvais bien sous mes yeux, dans des couettes & une position bien à lui... Mon petit Kota-kun endormi paisiblement. A quoi rêvait-il ? Je me le demandais, mais, ça position me faisait penser à plusieurs choses étrange. En effet, il avait les mains sur son buste, serrant le T-shirt avec une de ces force ! Incroyable ! & puis, comme il était tourné sur le côté, ses jambes se croisaient dans une position confortable que laissait les draps, - qui lui arrivait en dessous des coudes ; aux hanches donc - qui devaient légèrement lui tenir chaud..! C'était trop drôle non ?! Mais j'aimerais bien le revoir dormir.. Il avait une de ses bouille ! Si douce ! Ah, ben tien ! Si je le surnommais Bouille de Douceur ?! Ça déchire sa race à sa mère non ? »

    Arf, et voilà, Keishirô vous a conté sa fabuleuse histoire. Nous allons simplement donner plus de détails & aussi la raconter à notre propre façon, & vous verrez c'est mieux. Non ? & puis, oublions ses vieilles blagues débiles, c'est juste pour rajouter des lignes - voyez qu'au final, ses conneries on rajouté un paragraphe plutôt long XD (je plains vos pauvres petit yeux*.
    Voici les détails ;

    Keishirô, par une journée couverte par des nuages sombres & qui n'annonçaient pas du beau temps, courrait déjà à en perdre haleine vers le grand bâtiment qui représentait Senjô Gakuen. Il y entra en furie & se précipitait déjà vers sa chambre, mais bien avant dans le couloir des dortoirs de garçons. Essoufflé, il s'arrêta un instant au plein milieu du couloir, continuant à marcher doucement pour retrouver un souffle stable & régulier. Il était devant la porte de sa chambre & ayant saluer quelques amis au passage, il ouvrit doucement la porte. A vrai dire, il était encore 9 heures du matin, & souvent à 9 heures tapantes, ses colocataires dormaient paisiblement. Il s'avança à pas de velours dans la pièce & scrutait rapidement les lit. Le lit de Hideo était apparemment vide. Aucune épaisseur dans le lit froid & vide. Mais celui de son ami Kotaro, quand à lui.. Était prit ! Oui, de légères courbes se dessinait sur les draps à peine éclairés par la faible lumière du portable - qui lui servait d'éclairage depuis quelques minutes déjà - de Keishirô qu'il portait en sa direction. Il sourit doucement apercevant son petit visage d'enfant endormi. Il s'approcha sur la pointe des pieds, faisant à la limite le cosmonaute. Il le regardais silencieusement dormir, écoutant sa respiration ; il avait l'air si paisible & si calme, il approchais doucement son visage, ses lèvres si près de ses délicates joues quand.. Bam ! il trébucha on ne sait comment & finit par lui embrasser tendrement les lèvres. L'ayant surement réveillé, il se recula & s'excusa milles fois... Qu'avait-il fait ? & surtout comment allait-il réagir face à ce qu'il venait de se produire ? Il n'avais pas fait exprès tout d'abord & puis, c'était un accident d'inconscience (oui, c'est la même chose mais c'est pas grave xD)! Il était là, devant la porte, dans l'obscurité, attendant un moindre mouvement de son ami.. En croisant les doigts pour qu'il soit dans le bon sens.. De toute façon, il lui barrait - sans le vouloir, ni même le savoir - le passage, donc, il ne pouvait pas sortir. Peut-être allait-il faire semblant de dormir ou quoi que ce soit d'autre ?

    TO BE CONTINUED...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sliverxmoon.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma petite bouille de douceur ! { PV ; Kotaro A. }   Lun 27 Avr - 19:47

    Kotaro dormait tranquillement dans son lit, dans le dortoir des garçons. Il ne pouvait voir le temps qu’il faisait dehors, cependant, il n’avait rien à perdre puisque les gros nuages noirs cachaient tout le ciel, et ils ne semblaient pas partir en un coup de vent. Tout ce que le jeune homme savait, c’était qu’il était bien au chaud dans son lit. Contrairement à ce que vous pourrez croire, il y a des fois, où notre jeune Kotaro avait envie de dormir plus qu’à la norme, en gros faire une petite mais vraiment petite de chez petite grasse matinée. Il était allongé, sur le coté, car il ne pouvait dormir face au plafond. A vous de l’imaginer dormir ! En tout cas, il était vraiment adorable quand il se reposait.

    Pourquoi était il en train de dormir ? Disons, qu’il n’était que 9h00 du matin, et que la veille, il était un peu fatigué. Et oui, à force de ranger la salle de classe, la nettoyer, éviter son camarade de classe qui le persécutait étaient sûrement assez pour le jeune garçon de 15 ans. Heureusement, il y a des jours où son Keishi-kun était là pour le protéger des méchants qui ne s’attaquaient qu’aux plus faible ==> Kotaro Akimoto.

    Bref, revenons à aujourd’hui. Le première année rêvait d’un jour, où tous ses amis étaient là, avec lui. Ils s’amusaient tellement ! Puis tout d’un coup, tout le groupe volait dans le beau ciel. Oui, les rêves d’un enfant étaient vraiment simple et bête. Kotaro riait de bon cœur. Il avait un joli petit sourire.

    Quand tout d’un coup, il sentit quelque chose se poser sur ses lèvres. Etant assez sensible, le japonais ouvrit doucement les yeux, il voyait flou au début, mais petit à petit, sa vue se précisa. Il arriva à voir dans le noir son colocataire qui n’était que Keishi-kun juste devant la seule et unique porte. Tout ce que le petit Kotaro arrivait à faire était de sourire puis un petit :


    « Ohayo Keishi-kun »

    Puis, quelques secondes passèrent. Il se rendit compte de se qu’il venait de se passer. On venait de lui faire un petit bisou, cette fois ci non pas sur la joue, mais sur ses lèvres. Bon ce n’était pas un très long échange, cependant, Keishiro venait de l’embrasser. Et c’était le premier « baiser » de Kotaro. Rien qu’en pensant à cela, il rougissait. Heureusement qu’il était dans le noir, sinon, on pouvait voir ses joues toutes rouges. Le première année se mit rapidement dans ses draps, comme une taupe n’ayant pas de sortie ailleurs. Il réfléchit calmement. On voyait juste une grosse boule dans le drap.

    Il aurait voulu courir pour se calmer, mais Keishi-kun bloquait sans le vouloir la porte, et Kotaro n’avait pas le courage de le pousser pour partir. Au bout de quelques minutes, il ressortit de son drap, ses cheveux volaient tellement il l’avait fait rapidement. Puis il se contenta de sourire


    « C’était un accident, je sais que tu ne l’avais pas voulu. Je….Je ne t’en veux pas tu sais, Ne t’inquiètes pas, je comprends, enfin non, bref, c’était un accident…. ».

    Il avait l’impression de dire n’importe quoi, et que ce n’était pas compréhensif. Il ne voulait pas vexer son ami, il voulait juste…faire comme si il ne s’était rien passer. De plus, cela était sans doute rien pour des personnes normales. Kotaro voulait allumer la lumière de la pièce car parler dans le noir n’était pas la meilleure activité. Cependant, maladroit comme il l’est, il glissa sur son drap qui traînait par terre lorsqu’il l’avait enlevé.

    « Ah ! »

    Kotaro ferma les yeux pour ne pas sentir le choc…
Revenir en haut Aller en bas
keishirô asano

keishirô asano

Nombre de messages : 331
Age : 27

Classe & Club : 3-A ; Kendô
Nationalité : Japonais.
Sexualité : Bie
Situation : Oh, Natsu-chan~ Daisuki !
Autre chose? : Leçon One, the franch kiss. Il a free, il a tout compris :3.
Date d'inscription : 29/03/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
25/100  (25/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Ma petite bouille de douceur ! { PV ; Kotaro A. }   Lun 27 Avr - 22:50

    Alors comme ça il ne le prenait pas mal ? Étrange, il pensait que c'était son premier baiser & pourquoi régit-il si gentillement ? Il devrait lui hurler dessus ou au moins se vexer & tout ce qu'il trouve à dire c'est qu'il n'as pas fait exprès et qu'il comprend ..? Mais même si il dit ça, Keishirô ne peu pas s'empêcher de s'en vouloir. C'est vrai quoi ! Il venait sans doute de lui prendre son premier baiser & ce sans le vouloir vraiment.. Surtout que c'est un garçon, mais là n'est pas le problème. Pour lui Kotaro est comme son petit frère & il fait tout pour lui chaque jour... & là, l'avait-il vraiment aidé ? Je ne crois pas...

    Pour seule action, il garda le silence, se mordant la lèvre inférieur, comme un regret lui parcourant le corps. Il n'aurais jamais du venir, s'approcher, se baisser, le regarder, le toucher ...L'embrasser. Il voulait partir, s'enfuir au loin, mes ses jambes ne le lui permettaient pas, ou plus. Il fixait l'ombre qui se dessinait vaguement dans la noirceur de la pièce. Il ne pu pas s'empêcher de lâcher un soupir. Puis, s'adossant sur le mur, il lança vaguement.

    « C'était ton premier n'est-ce pas ? »

    Il n'attendait pas vraiment qu'il lui réponde. Au contraire, il enchaina, reprenant tout de même son souffle. Il ne savait pas comment lui parler ni quoi faire. Il n'avais pas vraiment été dans une telle situation dans sa vie.. & il ne savait pas vraiment comment s'y prendre dans ses cas là. Étrange ? Non, que ferez-vous si c'était votre cas ? Vous ne vous êtes jamais posé la question n'est-ce pas ? C'est souvent pareil pour tout le monde.. Bref, il soufflait doucement & sans vraiment y mettre d'intonation. Comme une parole livide & sans expression, sans âme.

    « Gomen. »

    Il se recula un peu. Puis, patiemment, attendais une réponse ou un geste du jeune homme. Quand soudain, il bougea. Il voulait partir au plus vite, mais ses jambe ne le faire que décoller du mur. Il entendit le bruissement des draps puis un petit cri suraigu. Il se précipita vers Kotaro & le retint de justesse. Il souffla de soulagement & le garda contre lui.

    « Daijôbu dayou ? »

    Il était content, même si il n'avais fait que le retenir, ses bonnes habitudes étaient revenues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sliverxmoon.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ma petite bouille de douceur ! { PV ; Kotaro A. }   Mar 28 Avr - 18:07

    C’était peut être le premier baiser à Kotaro, et qu’il aurait aimé l’avoir eu que beaucoup plus tard, cependant, il ne pouvait en vouloir à Keishiro. Ce dernier aidait tout le temps le première année à s’en sortir, ou le faisait rigoler, le troisième année ne pouvait tout faire pour le premier, même si il avait déjà fait beaucoup pour celui-ci. Kotaro souhaitait que Keishiro arrêtait de penser à cet acte. Un baiser, ce n’était pas comme si il avait tué quelqu’un ou commit un crime. Et puis, si Kotaro disait qu’il ne lui en voulait pas.

    Grâce à l’agilité de Keishiro, ce dernier rattrapa le jeune japonais lors de sa chute. Celui-ci était contre son ami qui lui avait demandé si il allait bien. Encore sous le choc, il ne répondit qu’un petit : « Daijobu ». Puis après avoir repris les esprits, il leva sa tête pour pouvoir voir le visage de Keishiro avec un beau petit sourire sur son visage. Il avait les cheveux un peu ébouriffés car il ne s’était pas encore coiffé, venant tout juste de se réveiller.


    « Arigato ! Tu m’as encore aidé, Keishi-kun »

    Après que Keishiro l’avait lâché, Kotaro alla allumer la lumière. Ce qui tapa les yeux du japonais, mais petit à petit, les yeux s’habituèrent. On pouvait voir la tenue du première année, un T-shirt blanc et un pantalon comme pyjamas alors que Keishiro était tout habillé. Le jeune garçon de 15 ans conclut donc que son ami venait de rentrer dans la chambre. Cependant, il sentit toujours que Keishiro était encore un peu désolé, pour lui faire oublier tout cela, Kotaro sauta sur le dos de son colocataire – heureusement pour lui, notre première année était aussi léger qu’une plume – Il posa sa tête sur l’épaule de son grand ami, et dit ces mots :

    « Tu sais Keishi-kun, je suis vraiment heureux de t’avoir comme ami, alors s’il te plait, ne soit pas triste à cause de cela. Tu as vraiment fait beaucoup de choses pour moi ! Et sache que je te préfère quand tu as cette tête là… »

    Rapidement, il mit ses deux index sur les deux coins de la bouche de Keishiro, et les monta, ce qui donna un sourire, certes bizarre, à Keishiro. Quel sera donc la réaction de Keishiro ? Le prendrait il bien ? Ou bien détestera-t-il Kotaro pour lui avoir fait cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma petite bouille de douceur ! { PV ; Kotaro A. }   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma petite bouille de douceur ! { PV ; Kotaro A. }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Chambre de Shino,Kotaro et Kû-Fei
» petite terrine de foie gras saumon lentilles
» Une petite victime qui passait par là. (Jann) (terminé)
» myrtille , jolie petite caniche noire 2 ans ( thiernay 58)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senjô Gakuen :: | ARCHIVES | :: « Sujets Terminés »-
Sauter vers: