Senjô Gakuen


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~* Arkanne Kagehi *~ [fini]

Aller en bas 
AuteurMessage
Arkanne Kagehi

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: ~* Arkanne Kagehi *~ [fini]   Jeu 27 Aoû - 23:48

    I. LE PERSONNAGE

    Nom: Kagehi
    Prénom: Arkanne
    Âge: 16 ans
    Date de naissance: 19 septembre 1993
    Année: 1ère

    Description physique: Arkanne a une longue chevelure brune qu’elle laisse la majorité du temps détachée dans son dos, lui arrivant au milieu du dos. Par moment, elle aime se faire des mèches, changer, sortir de l’ordinaire. Si je me souviens bien, ses dernières mèches étaient bleues cuivrées, avant elles étaient rouge flash et il me semble que pendant les vacances elles étaient violettes. Il faut dire que notre jeune fille ne supporte pas la banalité. Ressembler à tout le monde et suivre la mode… très peu pour elle !
    Elle a une peau très blanche. Sa peau est aussi lisse et douce que de la porcelaine. C’est peut être à cause de cela que les rumeurs ne parlent par d’Arkanne mais de la poupée de glace. Oui, on l’a longtemps surnommée ainsi avant qu’elle ne rappelle qu’elle avait un prénom.
    Elle est assez grande, plutôt fine. Elle a de longs et fins doigts d’argile. Ses longs ongles sont souvent peints en bordeaux. Ses jambes sont plutôt fines mais musclées ! Elle est quelqu’un de très agile, très souple et d’assez rapide, même étant humaine mais c’était sa respiration qui lui faisait défaut. Effectivement, Arkanne manquait souvent d’air, elle n’avait pas beaucoup d’endurance et elle s’épuisait vite si on lui demandait de tenir longtemps à une vitesse trop rapide.
    Elle a un visage fin, de petites lèvres rouges, mais le plus fascinant chez elle était ses yeux. Changeant de couleur selon son humeur, ils pouvaient très bien être verts comme ils pouvaient être noir. Ils changeaient de couleur d’un coup, ce qui surprenait souvent les personnes en face d’elle victime de ses changements d’humeurs.
    Son style. Comme je vous l’ai déjà dit, Arkanne est loin de suivre la mode si ce n’est la sienne. Elle porte surtout des habits sombres. Ses couleurs tournent autour du noir, du blanc et du rouge. Lorsqu’elle est seule chez elle, elle aime beaucoup rester en survêtement, dans une tenue plutôt décontractée ou elle peut bouger comme elle le veut. Sinon, lorsqu’elle sort, elle a souvent un look assez sexy. Avant, elle portant souvent des hauts provoquant et des minis jupes mais elle s’est légèrement calmée depuis.
    Elle a comme qui dirait, plusieurs visages. Visage figé, de pierre, qu'elle montre la majorité du temps et sadique, déformés par un rictus mauvais lorsqu'elle est énervée et qu'elle ne se contrôles plus! Pourtant, il y a un visage qu'Arkanne montrait rarement mais qui apparaît de plus en plus souvent. Un visage souriant qui est de loin son plus beau visage. Dans ces moments, elle retrouve parfois les traits d'une enfant, l'innocence et la pureté de cette dernière

    Caractère: Arkanne n’est pas tout à fait une fille comme les autres. Elle a une forte personnalité et n’est pas le genre de personne à se laisser marcher sur les pieds sans réagir. Qui osera s’approcher de trop près d’elle ou de ses amis et elle le remettra direct sur le bon chemin, le plus loin d’eux possible. Disons qu’elle est quelqu’un d’assez protecteur, qui ne supporte pas que l’on face du mal aux personnes qui l’entourent surtout à celles auxquelles elle tient particulièrement. Elle est capable de changer de comportement en un rien de temps, passant du mode calme, discrète, invisible à un mode beaucoup plus agressif, violent… Non elle n’est pas lunatique, elle n’a juste aucune patience et elle se met très vite en colère. Beaucoup la considère un peu comme une mère, une grande sœur… Quand on la regarde de loin, on voit plutôt en elle une sorte de «démon » mais, questionnez les personnes qui la côtoie, qui font partie de sa bande, toutes ces personnes vous répondront la même chose : « cette fille est un ange. » Lorsqu’elle voit quelqu’un qui a besoin d’aide, elle ne restera pas les bras croisés et n’hésitera pas une minute à lui venir en aide.
    Arkanne est une jeune fille qui adoreeeeee se battre. Etrange me direz vous ? Pourquoi donc ? Ayant grandit dans un milieu qui se rapprochait plus de la rue qu’autre chose, il était plutôt recommandé de s’avoir se défendre, surtout lorsque nous étions une jeune fille. Bref. De plus, la louve n’est pas du tout mauvaise dans cette matière. Ceux qu’elle considérait comme ses grands frères, ses compagnons de rue lorsqu’elle était toute jeune, lui ont apprit pas mal de chose. Ils lui ont tout apprit d’ailleurs ! Elle connaît même vos points vitaux… C’est d’ailleurs ainsi qu’elle s’est retrouvée être la fille la plus crainte de son quartier. Par moment, elle regrette ce titre car, du coup, peu ose l’approcher, lui parler normalement. Tous baissaient les yeux devant elle, changeaient de trottoir en la voyant… Bref, elle se retrouvait seule, isolée de tous. Autant vous dire qu’elle n’avait pas du tout de bonne relation avec les adultes. C’était simple, eux même la craignaient et n’arrivaient pas à se faire respecter.
    Arkanne n’est pas le genre de personne à parler beaucoup. Elle se contente du minimum, de l’essentiel… Elle est plutôt discrète, elle sais se fondre dans la masse, se « rendre » invisible. Pourtant, elle sait aussi s’imposer, montrer qu’elle est là et se faire respecter lorsqu’il le faut. Comme je l’explique plus bas, elle n’a jamais eu de très bonne relation avec ses parents non plus. Pour elle, ils lui avaient donné la vie, certes, mais ça s’arrêtait là. Elle ne les aimait pas, ils ne l’aimaient pas et c’était très bien ainsi. Tout ça pour vous dire qu’Arkanne a du très vite apprendre à se débrouiller seule, à devenir indépendante, à ne conter que sur elle-même. Elle devint alors très vite très mature, très adulte. Elle comprend vite, sait expliquer… C’est une fille intelligente malgré ce que l’on vous dira.
    Notre demoiselle arrive, entre autre, a s'avoir si les autres mentent où non mais ce n'est pas bien compliqué. Il suffit de regarder leur yeux, leurs expressions... quand ils sont sincères, leur traits ont tendances à se figer alors que sinon, c'est souvent l'angoisse que l'on peut lire sur leur visage. Arkanne changera de sourire en fonction de ce que révèlent ces expressions. Sourire sincère et doux lorsque la vérité est dite mais ce sera un sourire sadique qui se dessinera si on lui ment. De croyez pas qu'elle est dupe. Peut être naïve sur les bords mais pas dupe!
    Sa passion: La danse. Elle aime danser, c'est sa manière à elle d'oublier, de s'épuiser également. Sinon, la nuit, quand elle n'arrive pas à dormir, lorsqu'elle est anxieuse, elle marche et ce depuis qu'elle est toute petite.
    Une fille bien étrange dans le fond pourtant, il vous suffira de mieux la connaître pour vous rendre compte qu’elle est adorable. Très vite, vous apprendrez à l’aimer à sa juste valeurrendre compte qu’elle est adorable. Très vite, vous apprendrez à l’aimer à sa juste valeur.
    Arkanne aime restée avec les gens qu'elle apprécie. Dans ces moments là, elle se sens aimée. Elle aime marcher la nuit, lorsque tout le monde dors et que les rues sont désertes, Elle aime la tranquilité de ces rue et leur fraicheur lorsque la nuit est tombée. Mais ce qu'elle aime par dessus tout c'est danser. Dans ces moments là elle se sent vivante, elle sent qu'elle existe. C'est une véritable passion dans laquelle elle a un véritable talent et celui qui dira le contraire est un menteur. Lorsqu'elle va mal, qu'elle déprime ou qu'elle est en colère, elle met une musique rythmée et elle danse jusqu'à tomber d'épuisement. Elle apprécie aussi les sport de combat. C'est grâce à eux qu'elle à gagné en souplesse et en endurance.
    Arkanne déteste l'hypocrisie et le mensonge. Pour elle, il faut toujours dire ce que l'on pense même si ceci peut parfois blesser certaines personnes. Si nous nous taisons pour toujours, comment voulez vous que nous changions pour nous améliorer et être plus supportable aux yeux des autres ? Parfois on refuse de changer mais tout de même il est parfois bon de savoir ce que les autres penses de nous. Elle déteste aussi tout ce qui est trop voyant tel les couleurs flash ou fluorescentes. Elle déteste se sentir enfermée. C'est une fille totalement libre. Elle n'aime pas être enfermée psycologiquement mais non plus physiquement. Clostrophobe. Mais le pire serait qu'elle soit enfermée dans le noir. C'est le meilleur moyen pour la faire paniquer... ou lui faire péter les plombs...


    Histoire: (15 lignes minimum)

    Avis sur la fusion: Neutre
    Relations: //
    Avatar: Ai Otsuka
    Poste Vacant: Oui [ ] Non [X]

    II. LE RPGISTE

    Pseudo: Arkanne
    Âge: 17 ans
    Que penses-tu du forum? Je ne le connais pas mais le contexte est sympa ainsi que le design ^^
    Comment as-tu connu le forum? C'est une amie qui me l'a donné étant donné que je cherchais des forums se déroulant au Japon.
    Fréquence de connexion: 6/7 (vari si je suis privé d'ordi ou non)


Dernière édition par Arkanne Kagehi le Lun 31 Aoû - 23:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ako Kagawa
KAKKOII ADMIN ♥

avatar

Nombre de messages : 501
Age : 27
Classe & Club : 3 - B ( j'en suis même la déléguée 8D ) & Présidente du club de chant ; ça cartonne ne! 8D
Nationalité : Japonaise 8D
Chambre : 01 avec Mayu & Iku :)
Sexualité : Hétéro
Situation : Mon kokoro? Etoo.. tout vide T^T
Autre chose? : U.C :P
Date d'inscription : 09/02/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: ~* Arkanne Kagehi *~ [fini]   Ven 28 Aoû - 17:34

    Bienvenue à toi! ^o^
    Juste pour m'assurer: si ton perso a 19 ans, ça veut dire qu'il a redoublé ne! :)
    Bonne chance pour ta fiche en tout cas! n_n

_________________

    Is there any dream that can't come true?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senjo-gakuen.forumactif.com
Keisuke Mimura
Handsome Admin~
avatar

Nombre de messages : 1007
Liens utiles : Présentation // Relation&Toto

Classe & Club : 3A & Président du club de kendo =D
Nationalité : Japonais 8D
Chambre : n°1
Sexualité : Hétéro
Situation : Je ne dirai qu'une chose: Mayu !
Mais c'est encore secret pour l'instant...
Autre chose? : RP >> close u.u
Date d'inscription : 09/02/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
0/100  (0/100)
Relations:

MessageSujet: Re: ~* Arkanne Kagehi *~ [fini]   Ven 28 Aoû - 22:14

    Bienvenue parmis nous !!
    En bonne chance pour ta fichouille 8D

    Je tiens à rajouter que si elle a bien 19ans, elle est forcément en 3e ^^
    pour plus d'info sur les âges/années va ici & lis ce que est écrit tout en bas ;)

_________________


    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
keishirô asano

avatar

Nombre de messages : 331
Age : 27

Classe & Club : 3-A ; Kendô
Nationalité : Japonais.
Sexualité : Bie
Situation : Oh, Natsu-chan~ Daisuki !
Autre chose? : Leçon One, the franch kiss. Il a free, il a tout compris :3.
Date d'inscription : 29/03/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
25/100  (25/100)
Relations:

MessageSujet: Re: ~* Arkanne Kagehi *~ [fini]   Sam 29 Aoû - 0:03

    Bienvenue & Gambatte ne pour la fifiche =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sliverxmoon.forumactif.com
Arkanne Kagehi

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: ~* Arkanne Kagehi *~ [fini]   Lun 31 Aoû - 14:34

Merci beaucoup à vouus (oui je suis de retour mais en compote T_T)
Je vais modifier mon âge ^^ et faire au plus vite pour terminer ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkanne Kagehi

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: ~* Arkanne Kagehi *~ [fini]   Lun 31 Aoû - 23:47

Histoire:

« Ma première erreur fut de naître. »

Tout était très flou. Ça s’est passé il y a plusieurs années de cela déjà. C’était une nuit où le vent trouvait bon de martyriser les pauvres maisons ainsi que les arbres. C’était une nuit de tempête. Aucune lune, aucune étoile, pas la moindre lumière n’éclairait les rues ou même tout simplement le ciel ainsi que les demeures. Si je me souviens bien, ce soir là, le courant avait sauté et les seules petites étincelles que l’on pouvait voir était celle des bougies. Pourtant, c’est ce jour que la jeune fille décida de n’être, à cette heure bien précise. Il était minuit deux précisément, je m’en souviendrais toute ma vie. Tout était quasiment silencieux mais très vite, les pleurs du bébé qui venait de naître rivalisèrent avec le souffle incessant du vent. Elle naquit chez elle, les routes étant bloquées, sa mère n’avait pas pu se rendre à l’hôpital mais peu importait. Elle était là, vivante, en parfaite santé apparemment et ses parents, à ce moment précis, était heureux d’avoir cette enfant. Mais elle ne se doutait pas que tout cela allait très vite changer. Elle ne se doutait pas qu’elle allait regretter sa venue au monde.

« J’ai grandit dans un monde fait de noir, comment voulez vous que je sois blanche ? »

La jeune fille fut appelée Arkanne. C’est sa grand-mère maternelle qui lui avait trouvé ce nom que tout le monde adorait. C’était original, peu commun et on ne risquait pas de l’entendre à chaque coin de rues. Pourtant, ce prénom sera souvent sur les lèvres des gens un peu plus tard. Le problème était qu’ils ne savaient pas encore la signification de ce prénom. Arkanne était la déformation du mot arcane qui signifie mystère. Au départ, ses parents ne croyaient pas au fait que les prénoms influençait la personnalité de la personne qui le portait, ils durent changer d’avis très rapidement.
Arkanne grandit. La première fois qu’elle ouvrit les yeux, ils étaient verts, mais d’un vert turquoise, presque bleu, magnifique. Tout le monde s’était extasier devant tant de beauté. Tout de suite, tout le monde la qualifia de « spéciale. » Tous disaient qu’elle ne serait jamais comme les autres. Ils lui prévoyaient un avenir brillant, une vie remplit d’amour te de bonheur. Ils placèrent trop d’espoirs en cette enfant et ils le surent dés qu’ils virent que ces yeux magnifiques étaient devenus aussi ébène que sa chevelure.
L’enfant fut adulée entant que bébé, fut aimée jusqu’à ses 5 ans mais commença à être détesté a l’âge de 6 ans. Elle changeait. Petit à petit, c’était les ténèbres qui la rongeait de l’intérieur. Elle passait la majorité de son temps enfermée dans sa chambre, sans lumière, comme la nuit de sa naissance. Elle supportait mal le soleil, du moins, ses yeux s’en trouvaient doloris lorsqu’elle mettait le nez dehors. La journée, tel un vampire, elle dormait. La nuit, par contre, elle sortait, allait marcher dans la forêt. Et oui, elle commença très tôt mais il se trouvait que cette enfant était légèrement précoce. Elle était très intelligente mais refusait de travailler. Au départ, ses parents étaient indulgents avec elle. Etant leur seule enfant, ils lui passaient tous ses caprices puis, ils commencèrent à la forcer et en voyant qu’elle n’écoutait rien, ils abandonnèrent et commencèrent à ne plus vraiment s’occuper d’elle ou même, ils ne lui prêtaient plus beaucoup d’attention. Parents indignes me diriez vous ? Il faut dire qu’elle n’était pas facile à vivre non plus la petite Arkanne. Elle avait un sacré caractère et elle était loin d’être « docile ». Elle n’écoutait rien à par sa propre personne. Elle ne faisait rien à part suivre ses envies. Bref. La nuit elle sortait donc marcher dans la forêt qui se trouvait tout près de chez elle. Elle y allait vêtu d’une longue robe noire qu’on lui avait offerte il n’y avait pas très longtemps. Elle laissait sa longue chevelure noire cacher son visage, du moins une partie, blanc. Elle avait tout d’un simple esprit et les rumeurs se mirent vites à circuler. Quand quelqu’un à su qu’il s’agissait de la jeune fille de la famille kagehi, il ne tarda pas à dire à tout le village que cette enfant n’était pas humaine, qu’elle était un esprit du mal. Il faut dire qu’il était très superstitieux là bas et ce genre de rumeur ne laissait personne de marbre. C’est ainsi que ses parents mirent des barreaux à la fenêtre de la chambre d’Arkanne. Mais il en fallait plus que cela pour arrêter notre demoiselle. Elle ne tarda pas à trouver un autre moyen pour sortir en douce et, quoi que ses parents fassent, elle sortait inlassablement la nuit. Elle partait souvent vers vingt-trois heures, vingt-trois heures trente pour revenir pas plus loin que minuit deux. Cette nuit, ce jour où elle a ouvert les yeux pour la première fois, cette nuit où elle a vu, respiré, sentit, entendu, cette nuit où elle est née l’avait à jamais marqué. Spéciale, c’est ce qu’on disait d’elle à sa naissance mais personne ne pensait qu’elle le serait à ce point.

« Je suis passée de l’ange noir au démon de lumière. »

Les parents d’Arkanne n’en pouvaient plus et ce ne fut que deux ans plus tard, à ses 8 ans, qu’ils prirent enfin l’initiative de l’envoyer dans une école publique au lieu de cours particulier à la maison. Autant vous dire que cela ne plut pas du tout à la jeune fille. Cette dernière ne parlait déjà pas beaucoup mais là, c’était à se demander si elle n’était pas muette. Elle n’avait jamais été très bavarde même avec les professeurs. On se demandait parfois si elle savait bien parler et si elle comprenait ce qu’on lui disait. A son arrivé à l’école, beaucoup d’enfants allèrent vers elle. C’était LA nouvelle et cela attirait beaucoup l’attention des autres. Pourtant, Arkanne ne leur adressa pas un mot, leur jeta un regard noir avant d’aller s’isoler dans un coin de la cours. Plus personne ne voulut alors lui parler. Ils la trouvaient trop prétentieuse. En cours, c’était à peine si on la remarquait. Elle était assise au fond de la classe, près de la fenêtre par laquelle elle regardait tout au long de la journée à l’extérieur. Quand son professeur l’interrogeait, elle l’ignorait, à moins qu’elle ne l’entendait tout simplement pas. Autant dire qu’ils n’arrivaient pas à se faire respecter avec elle. Très vite, ils durent convoquer les parents de la brunette. Ils leur conseillèrent alors de l’emmener voir un psychologue. En entendant cela, pour la première fois depuis bien de longues années, l’expression d’Arkanne changea. Elle leva un sourcil, un rictus mauvais se dessina sur ses lèvres et un léger murmure qui ressemblait étrangement à un rire s’échappa de sa gorge.
Les parents d’Arkanne emmenèrent donc leur fille chez le psychologue qu’on leur avait conseillé. Verdict : fille très spéciale, légèrement perturbée mais doté d’une grande intelligence. Ce fut ces derniers mots qui poussèrent les deux adultes à s’occuper d’avantage de leur fille. Peut être que, en fin de compte, elle pouvait servir à quelque chose.

« Qui suis-je ? Et… qui es tu ? »

Très vite, Arkanne atteint ses 14 ans. Elle n’avait pas beaucoup changée tout au long de ces années. Elle parlait toujours autant, ses yeux étaient toujours aussi noir et elle avait toujours aussi bon caractère. Ses parents faisaient des efforts mais, elle, elle n’en faisait pas. Elle s’en fichait. Elle n’avait pas besoin d’eux. Elle avait apprit à se débrouiller seule et elle était très mature, très adulte pour son âge. Elle n’écoutait pas grand-chose en cours et, pourtant, ses notes étaient excellentes. Du coup, ses parents la laissaient tranquille vu que c’était tout ce qu’ils lui demandaient : de bons résultats. Elle sortait toujours là nuit et ne semblait pas avoir besoin de dormir plus de 5 heures. Ce qu’ils ne savaient pas, c’est qu’elle avait arrêté d’aller dans la forêt. Elle avait rencontrer des personnes un soir, il y a quelques années. Elle avait à peine onze ans. C’était deux garçons qui étaient en train de parler entre eux. Il devait avoir aux alentours de 15/16 ans, elle n’en savait rien et ne leur avait jamais demandé. Ils la remarquèrent, bien entendu, elle ne passait jamais inaperçu. Mais, au lieu de fuir, il la regardèrent et vinrent même lui parler. Ils lui présentèrent leur bande, constituée seulement de garçons. Très vite, ils l’apprécièrent. Elle se fit enfin des amis, plus grand qu’elle certes, mais des amis. Elle les comprenait, ils la comprenaient. Ils lui apprirent alors tout ce qu’il fallait savoir. Ils lui apprirent à se battre, à tuer en quelques coups… Elle fut la première et la dernière fille à entrer dans cette bande. Puis, ce ne fut plus que la nuit qu’elle restait avec eux, elle séchait même les cours pour les retrouver. Ses notes chutaient mais restaient dans un niveau plutôt correct ce qui n’affola pas ses parents. Elle avait donc à présent 14 ans. La majorité de sa bande étaient majeur mais elle les voyait régulièrement quand même. Ce fut avec eux qu’elle se mit réellement à parler. Sa voix se révélait être douce, mélodieuse. De plus, elle était belle avec sa longue chevelure noire et ses grands yeux tous aussi noir. Une véritable poupée de porcelaine.
Elle était à présent au collège mais quelque chose fit basculer sa vie en un rien de temps. Une jeune fille, magnifique, arriva. Comme pour elle, tout le monde lui tourna autour mais elle préférait rester seule apparemment. Très vite, ils la laissèrent de côté, l’oubliant, comme ils l’avaient fait avec Arkanne. Bizarrement, cette dernière se trouva attirée par la jolie blonde qui venait d’arriver. Elle se voyait en elle d’une façon ou d’une autre. Elle vint alors lui adresser la parole et, petit à petit, elles devinrent amies. Ensemble, elles faisaient les 400 coups et elles étaient les filles les plus respectée du collège. Arkanne avait toujours été une fille crainte. A son passage, les autres baissaient les yeux ou changeait de trottoir. Elle leur faisait peur, elle infligeait le respect. Elle n’abusait pas de son titre, ni de sa force. Elle était naturelle mais personne ne l’aimait. Trop sombre, trop mystérieuse… tout cela ne leur plaisait pas !

« Une rencontre inattendue. »

La nouvelle s’appelait Bridget. L’année de collège passa et elles se retrouvèrent au lycée, dans la même classe. Elle ne se quittait plus. Arkanne l’avait même présenté à sa bande mais elle n’en faisait pas réellement partie. Elle pouvait venir quand elle voulait mais entant qu’amie. Arkanne était très protectrice avec elle. Elle ne supportait pas qu’on la touche ! Elle la voyait un peu comme une petite sœur.
Un jour, alors qu’elles mangeaient toutes deux à la cantine, Arkanne lui dit :

« Retourne toi… discrètement ! Et regarde le mec derrière toi. »

Bridget lui obéit et regarda.

« Oui et alors ? lui demanda-t-elle.
_Je le trouve trop beau !
_Je le connais.
_Sérieux ? Tu pourras me le présenter ? »

La jeune fille se tourna alors et tapota sur le dos du jeune homme.

« _ Eh frangin ! Je te présente Arkanne. »

La brunette écarquilla ses grands yeux noirs. Elle n’en revenait pas ! Avait elle bien entendu ? Elle l’avait bien appelé frangin ?

« _ Enchanté je m’appelle Dimitri.
_Moi… moi de même. »

Il lui adressa un sourire qui fit passée ses joues du blanc à rouge. Une première. Bridget ne pu s’empêcher de rire en voyant le spectacle. Pourtant, elle remarqua comment son frère dévora son amie des yeux.

« Une grande nouvelle. »

« Je ne savais pas que tu avais un frère. Dit Arkanne.
_J’en ai deux. Un grand, Dimitri, et un jumeau. »

Le silence s’installa. Arkanne ne connaissait pas grand-chose de la vie de la jeune fille et cette dernière ne savait rien de la vie de son amie non plus. Elle n’avait jamais vraiment discutée de ce genre de sujet et pourtant rien n’était tabou entre elle.
Le jours passaient, Arkanne devenait de plus en plus proche avec le jeune homme. Elle l’aimait beaucoup. Un jour, alors que notre demoiselle venait de rejoindre sa bande, elle remarqua qu’il y en avait un en plus. C’était rare les nouveaux venus à cette période. Intriguée, elle s’approcha et deviné qui elle vit ! Et oui, Dimitri. Elle en resta bouche bée. Lui et elle ainsi que les autres se ressemblaient beaucoup. Ils avaient la même vision des choses et avaient le même caractère. Il entra donc dans cette bande mais on le voyait très rarement. Lui, il ne séchait pas les cours, préférant les voir le soir. Arkanne, elle continuait son train train habituel.
Tous se passait à merveille. Arkanne était heureuse, elle restait un minimum chez elle et ne voyait pas conséquence à peine ses parents. Mais le jour où elle fut la fille la plus heureuse du monde fut lorsque son prince charmant lui avoua qu’il l’aimait. Ils formaient un beau couple nos deux tourtereaux mais les autres garçons ne l’entendaient pas de cette oreille. Ils tenaient beaucoup à Arkanne et avait du mal à accepter qu’elle sorte avec quelqu’un, mais ils n’y pouvaient rien. Pourtant, il y eut de nombres disputes à ce sujet et beaucoup de combats également. Certains ont quitté la bande, d’autre ont été envoyé à l’hôpital pour quelques jours. Mais tout fini par s’arranger grâce au deux garçons qu’Arkanne avait rencontré en premier. Marc et Dylan. Ils étaient adorables et la défendaient mais acceptaient au moins son choix. Les conflits furent vite régler et tout redevint normal. Bridget semblait heureuse pour elle et son frère. D’autre sœur ne l’aurait pas supporter mais peut être appréciait elle l’idée qu’Arkanne devienne sa futur belle sœur ? Une chose des plus surprenante arriva peu de temps après. Alors qu’elle était en train d’embrasser Dimitri, le jeune homme lui demanda :

« Tu n’as pas les yeux noir d’ordinaire ? Tu portes des lentilles ?
_Non pourquoi ?
_Tu… tu as les yeux verts ! »

Ce fut quelques chose qui resta marquer. Elle était heureuse et ses yeux le prouvaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkanne Kagehi

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: ~* Arkanne Kagehi *~ [fini]   Lun 31 Aoû - 23:48

« Une véritable passion »

Heureuse ! Elle était heureuse !! Elle était seule dans sa chambre, allongée sur son lit, la musique à fond. Ses parents lui hurlaient bien de baisser le son mais elle n’en fit rien. Ils ne pouvaient pas le faire eux même étant donné qu’Arkanne s’était barricadée dans sa chambre. Alors, une musique rythmée passa et elle eut envie de danser. Pas danser comme en boîte de nuit, non, danser véritablement. Elle se leva et commença à enchaîner plusieurs mouvements qui lui vinrent comme ça à l’esprit. Dés cet instant, elle adora, elle savait que cela serait une passion pour elle. Elle se promit alors de prendre des cours. Choses qu’elle fit très rapidement. Ses professeurs étaient impressionnés. Ils ne laissèrent pas longtemps dans le cours des débutants, la faisant directement passé dans le cours des experts. Ils n’y avaient qu’avec ces adultes là qu’elle était agréable. Même avec les autres danseurs elle se montraient polie et gentille. Chose qui les étonnèrent car, bien entendu, ils avaient déjà entendu parlé d’elle. La bande dans laquelle elle était était bien connue !
Ses professeurs de danse lui firent passer beaucoup de concours. Elle était toujours dans les trois premiers. Ils plaçaient beaucoup d’espoirs en elle, chose qui fit d’abord peur à notre jeune fille. Elle n’était pas sûr d’en être digne. C’était bien la première fois qu’elle ressentait ce sentiment : l’incertitude. Cela la désarçonnait, la déconcertait. Ces profs commencèrent à chercher une école de danse prestigieuse pour la jeune fille. Elle avait toutes les qualités requises pour devenir une grande danseuse reconnue par tous.

« Tout était si beau, ça ne pouvait pas durer… effectivement, ça ne dura pas. »

Arkanne vivait bien tranquillement. Elle avait à présent 16 ans et toujours aussi amoureuse. Malheureusement, un évènement bouscula sa vie à tout jamais. C’était un jour de pluie, on y voyait rien. Ce jour lui rappela sa naissance. Tout aussi froid et tout aussi inquiétant. Bizarrement, un mauvais pressentiment lui tiraillait l’estomac. Elle était chez elle, la pluie la bloquant dans sa chambre. Mais pendant ce temps, Dimitri refusait de rester enfermé. Apparemment, il avait quelque chose de très important à dire à Arkanne et cela ne pouvait pas attendre. Alors que ses parents lui avaient formellement interdit de sortir, il marcha dans les rues pour rejoindre sa bien aimée tout de même. Mais sa bêtise eut raison de lui. Alors que son ouïe était perturbée par le bruit de la pluie et sa vue brouillée par l’eau, il ne put se rendre compte qu’une voiture roulait à toutes allures dans sa direction. Cette dernière non plus ne le vit pas et elle le faucha de plein fouet. Le jeune homme mourut quelques heures plus tard, à l’hôpital. Le coup avait été fatal. Arkanne s’en voulut, elle était malheureuse. Mais le pire dans tous ça fut lorsqu’elle comprit que sa meilleure amie lui en voulait également, lui mettait cet accident sur le dos. Elle ne lui parla plus, ne la regardait même plus et la fuyait un maximum. La brunette ne pouvait s’expliquer… de toute façon, qui avait il donc à expliquer ? Etait elle réellement la cause de cet accident, la cause de la mort de son chéri, comme le disait Bridget ? Etait ce vraiment à cause d’elle qui tout cela arriva ? Tout était flou, confus. Elle ne savait plus, ne comprenait plus ! Elle avait mal, ça elle le savait, et c’était cette douleur qui rendait son monde en noir.

"tout s'écroule"

Elle n’avait plus goût en rien. Même la danse n’arrivait pas à penser ses blessures. Elle redevint sombre, elle redevint violente et elle se replia de nouveau sur elle-même. Ses amis, sa bande, ne l’abandonnèrent pas. Malgré le fait qu’elle les envoie balader sans cesse, ils restaient auprès d’elle. Ils savaient qu’elle souffrait et savait également qu’elle n’avait que leur soutient, sa meilleure amie et ses parents ne lui offrants rien. Elle séchait les cours, se battait et n’allait plus aux cours de danses. Ses professeurs de danse venaient souvent chez elle mais ne l’a trouvaient pas ou alors se faisaient rembarer. Plusieurs années s’écoulèrent. Arkanne avait fini les cours et avait à présent 19 ans. Elle ne travaillait pas et ses parents ne l’avaient toujours pas virés de chez eux, ne trouvant pas le courage. Arkanne s’était calmée, était moins agressive mais toujours aussi crainte. Elle passait de temps en temps aux cours de danse. Ses professeurs l’accueillaient toujours à bras ouvert et elle se comportait en adulte, restant polie et les respectant. Voilà ! Elle était crainte dans tout son quartier mais elle était respecté par tous. Elle avait secouru beaucoup de personne et en avaient remis beaucoup d’autre à leur place. Pour les faibles elle était vue comme la justice alors que pour les forts elle était vue comme un démon.

« continuer, même si ça fait mal, même si on refuse… on n’a pas le choix »

Arkanne n’a jamais souhaité mourir. Elle souffrait, certes, mais la mort de son bien aimé lui avait fait prendre conscience que la vie était courte, qu’elle pouvait se terminer à n’importe quel instant. Pour lui, elle vivrait. Doucement, son humeur remonta. Pourtant, son caractère restait fort. On dit souvent que lorsque l’on perd un être cher, d’abord, on refuse cette mort. Il n’en a jamais été ainsi pour la jeune fille. Elle avait immédiatement pris conscience de la réalité, avait tout de suite compris que tout était fini, qu’il était bel et bien mort et qu’il ne reviendrait jamais. Ce tournant de sa vie l’a profondément blessé et elle en gardera toujours une cicatrice sensible en son cœur. Pourtant, elle le savait, elle voulait commencer une nouvelle vie, rencontrer quelqu’un d’autre qui pourrait apaiser les flammes de l’enfer dans lequel elle vivait depuis des années, quelqu’un qui pourrait tout lui faire oublier, qui l’aimerait autant qu’elle l’aimera. Elle avait déjà beaucoup de succès là où elle habitait, elle était l’une des femmes qui se faisait retourner le plus d’homme sur son passage. Mais elle n’en faisait rien. Personne ne lui plaisait ici car, dans ce lieu, le seul qu’elle aimait était son défunt fiancé.
Bizarrement, avec le temps, ses parents reprirent conscience de son existence. Elle était leur fille unique, celle qui devait leur succéder et, même si, jusque là, elle les avait déçu au plus au point, ils voulaient faire d’elle une fille respectable et qui pourrait enfin rejoindre la haute société, ce monde de riche dans lequel elle était sensé vivre depuis sa plus tendre enfance. Pour ça, ils l'envoyèrent loin d'eux afin qu'elle se calme et, peut être, enfin devenir quelqu'un dont ils pourraient être fier. Lorsqu’elle arriva dans cette école, les filles et les garçons venaient tout juste d’être mis ensemble. Elle n’était donc pas vraiment impliquée dans cette « guerre ».

« Dire au revoir ou dire adieu c’est la même chose… les deux sont douloureux. »

Arkanne fit ses bagages, pleura beaucoup lorsqu’elle quitta sa bande. Elle en voulait énormément à ses parents de lui avoir imposer leur choix. Elle n’était déjà pas quelqu’un qui appréciait particulièrement qu’on lui donne des ordres ! Elle partit enfin. C’est alors qu’elle prit conscience de quelque chose. Elle pouvait enfin commencer une nouvelle vie, reprendre tout à zéro. C’était une opportunité à ne pas manquer. Enfin de compte, ces parents lui offrait une chance inespérée pour elle. Peut être qu’elle pourrait enfin penser ses blessures, les faire cicatriser. Et, qui sais ? Peut être trouvera t’elle le garçon qu’elle cherche…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eichi Sakurai

avatar

Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 07/03/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
80/100  (80/100)
Relations:

MessageSujet: Re: ~* Arkanne Kagehi *~ [fini]   Mar 1 Sep - 11:39

Bienvenue =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iku Kono

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 11/05/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: ~* Arkanne Kagehi *~ [fini]   Mar 1 Sep - 22:13

Oh Ai.O *o*

Welcome Miss~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ako Kagawa
KAKKOII ADMIN ♥

avatar

Nombre de messages : 501
Age : 27
Classe & Club : 3 - B ( j'en suis même la déléguée 8D ) & Présidente du club de chant ; ça cartonne ne! 8D
Nationalité : Japonaise 8D
Chambre : 01 avec Mayu & Iku :)
Sexualité : Hétéro
Situation : Mon kokoro? Etoo.. tout vide T^T
Autre chose? : U.C :P
Date d'inscription : 09/02/2009

Journal de Bord
Acceptation de la fusion:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: ~* Arkanne Kagehi *~ [fini]   Mer 2 Sep - 15:50

    C'est tout bon pour moi ^^

    Fiche validée 8D

    Bon jeu parmi nous x)

_________________

    Is there any dream that can't come true?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://senjo-gakuen.forumactif.com
Arkanne Kagehi

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Re: ~* Arkanne Kagehi *~ [fini]   Mer 2 Sep - 17:45

Merci beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~* Arkanne Kagehi *~ [fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
~* Arkanne Kagehi *~ [fini]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senjô Gakuen :: | PREMIERS PAS | :: « Présentations » :: Présentations Validées-
Sauter vers: